En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Musique & Divertissement  Premiere tournée en Asie d'Irma
21/05/201513:17 Trait d'Union
L’histoire d’Irma pourrait s’apparenter à un joli conte de fée… Après une enfance heureuse passée au Cameroun, Irma arrive en France en 2003 pour poursuivre ses études secondaires à Paris au lycée Stanislas où elle obtient son baccalauréat scientifique avec mention « très bien ». Elle y fonde un groupe de rock avec d’autres élèves. Elle chante, joue du piano. Ensemble ils reprennent des classiques et jouent ses premières compositions. En 2007, elle prépare les concours d’entrée aux grandes ecoles de commerce et poste ses premières vidéos de reprises acoustiques de Michael Jackson et Norah Jones sur youtube. En août 2008, les fondateurs du label communautaire My Major Company découvrent la jeune camerounaise.
Irma s’inscrit sur le site un mois plus tard. En moins de trois jours, la chanteuse récolte les 70 000 euros nécessaires pour la production de son album, grâce à plus de quatre cents « internautes-producteurs ».


Screen-Shot-2015-05-21-at-11-01-11-am-(1).png

Parallèlement, elle intègre l’ESCP Europe. Elle est également remarquée par le producteur de spectacles Auguri Productions qui lui permet dès mai 2010 d’assurer les premières parties de certains artistes comme M, Micki Green, Diam’s ou encore Hindi Zahra.

Son premier album Letter to the Lord, porté par les singles I Know et Watching Crap on TV, sort en février 2011. En mars, Irma entame une tournée à travers la France, la Belgique et la Suisse et se produit durant l’été dans de nombreux festivals européens tels que le festival de jazz de Montreux, le Paléo Festival Nyon, les Francofolies de la Rochelle et le festival Couleur Café. En octobre, la chanteuse signe un contrat avec le label Universal Republic, qui commercialise son premier album aux États-Unis.

Irma apparaît dans un spot publicitaire de Google Chrome qui retrace son parcours en une minute. Le spot, illustré par le titre I Know, est diffusé pour la première fois en janvier 2012 durant la retransmission des NRJ Music Awards . Les ventes de son album Letter to the Lord sont multipliées par trois en quelques semaines. En tête des ventes sur l’iTunes Store l’album est disque de platine en mai. Dans la foulée Irma participe à l’enregistrement de la compilation Génération Goldman, sort diplômée de l’ESCP Europe, reçoit le prix « talent découverte » lors de la soirée des Talents France Bleu. En décembre, elle est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie « révélation scène de l’année ».

En 2013, Irma interprète Letter to the Lord dans un nouveau spot publicitaire pour Google. La chanteuse s’installe ensuite à New York et enregistre son deuxième album Faces dans lequel elle interprète un titre avec Matthieu Chedid. Après la sortie du premier extrait single Hear Me Out en février 2014, En A partir du mois de mars, La "folkeuse camerounaise" toujours inspirée d’un e-pop lumineuse, repart en tournée avec six musiciens dans plus de cent villes de France, Belgique et Suisse pour présenter Faces (sorti en juin 2014) au public. A l’issue de cette tournée, Irma démarre une nouvelle tournée plus intime, un vrai face à face entre elle et le public sur les routes d’Europe et pour la première fois d’Asie…


Elle a également été l'invitée spéciale de l'émission Acoustic sur TV5MONDE en octobre dernier. A voir et à revoir sans modération



Le magazine de la communauté francophone à Hong Kong, Macao, Pékin, Guangzhou, Shanghai, Shenzhen et Wuhan.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être