En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Culture  Dans tes rêves
Ca y est, je suis amoureuse ! Mais cette fois pour de vrai, pas comme la semaine dernière !
 
Il a 34 ans et il est américain. Lui et moi c’est pour la vie. Enfin, surtout moi pour lui. C’est sa voix qui m’a soufflée, je l’ai entendue et elle ne m’a plus quittée, dans la tête pour la journée.
 
Comme il est américain il a un nom de série, il s’appelle Mayer Hawthorne, ce qui se traduit par Meilleur Rouequitourne  et je suis bien d’accord avec lui.
 
Mais surtout, je crois qu’il m’aime bien, car il a tout de suite remarqué la couleur de mes yeux, pas comme celui d’avant, qui croit encore qu’ils sont marrons cochons. Non, mon nouvel amoureux lui, en a même fait une chanson, plus belle déclaration, que j’écoute depuis en boucle en boucle en boucle.
 

La prochaine fois qu’on se voit lui et moi, c’est au Cabaret Sauvage demain soir. Je peux te dire que je serai au taquet, premier rang et paillettes dans les cheveux.
 
J’ai bien observé : la configuration de la salle, que multiplie le nombre d’attending, divisé par le mois de novembre, égale que j’ai toutes mes chances. Quelques mauvaises langues diront que groupie je sais faire, mais je n’écouterai pas les viles hirondelles pour me concentrer sur ma valise.
 
Ma valise ? Oh oui, c’est moi qui te le dis, dans quelques semaines je m’envole avec lui faire du swag à Philadelphie.
 
Sois pas vénère mon coléoptère, et mets ton écharpe car ça caille secos par chez nous !

Imaginez un merveilleux monde, où tout ne serait que luxe, volupté et crème de marrons. On s’y conterait fleurette en attendant de croiser Benjamin Biolay. Délicieuses et absurdes, les histoires de Conte Moi Fleurette sont un joli moment d’évasion !

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être