En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Art de vivre en France  Les jardins du Manoir d’Eyrignac
12/11/201900:00 Ô mon château

Le Périgord et ses trésors... Près de Sarlat, sur les hauteurs du Périgord noir, découvrez les jardins du manoir d'Eyrignac, un exemple unique de l'art topiaire en France ! C'est un vrai spectacle que de contempler ces sculptures végétales taillées minutieusement dans la tradition du travail manuel à l'ancienne. Les jardins tel un écrin végétal de dix hectares, entourent le manoir familial du XVIIe siècle.
 
Ces jardins, entièrement recomposés à partir de 1965, mêlent l'équilibre classique et structuré des jardins français avec les mouvements et la fantaisie de la Renaissance italienne. Bienvenue dans l'un des plus beaux jardins à la Française !

 


 

CONTEXTE HISTORIQUE

 
# LES PREMIERS JARDINS D'EYRIGNAC
En 1653, le manoir d'Eyrignac est édifié sur l'emplacement d'un château médiéval, détruit pendant la Fronde des Princes. Les premiers jardins sont aménagés au cours du XVIIIe siècle. Louis-Antoine Gabriel de la Calprenède, Contrôleur Général des Comptoirs et Monnaies de France du roi Louis XV, fait dessiner un jardin à la Française inspiré des villas d'Italie.
 
Au XIXe siècle, une nouvelle tendance dans l'art des jardins prend place : les aménagements dits à l'anglaise. Loin du système géométrique des jardins classiques, ils ne sont pas symétriques. Ils sont conçus pour mettre en valeur des éléments naturels remarquables. Eyrignac, comme beaucoup d'autres jardins en France, n'échappe pas à cette tendance. 
 
 
# LE NOUVEAU VISAGE D'EYRIGNAC
En 1960, Gilles Sermadiras décide d'abandonner le jardin à l'anglaise du XIXe siècle et de redonner vie aux jardins à la française d'Eyrignac. Il est convaincu qu'un jardin régulier sera plus en harmonie avec l'architecture du manoir. Il entreprend lui-même la transformation des jardins. La première étape pour lui est de rechercher sur le terrain toutes les traces de l'ancien jardin pour ensuite en dessiner un nouveau. C'est ainsi qu'un jardin de topiaires tel que l'on aurait pu en imaginer un il y a quatre siècles voit le jour.
 
Les jardins ouvrent pour la première fois au public en 1987 et ont été labellisés “jardins remarquables” en 2004.
 
 

LES JARDINS
 

"Tout, dans les jardins du Manoir d’Eyrignac, rappelle la tradition du jardin à la française qui repose sur un équilibre subtil entre rigueur, harmonie et spectaculaire. L’art topiaire tel qu’il est pratiqué à Eyrignac est la parfaite synthèse de ces trois principes."
 
Nous pouvons contempler 300 ifs, buis, charmes sculptés en cylindres, spirales, arabesques coupés à la main et agrémentés de miroirs d'eau, fontaines, parterres de fleurs. Ici, se joue en toute saison le spectacle de la Nature. Les Jardins d’Eyrignac sont un musée de plein air où s’exposent les créations des orfèvres de la Nature.


 
























INFORMATIONS PRATIQUES
 

Eyrignac et ses jardins
24590 Salignac-Eyvigues
Renseignement : 05 53 28 99 71 / contact@eyrignac.com
 
Jours d'ouverture & horaires : 
• janvier à mars : 10h30 - 12h30 / 14h30 - tombée de la nuit
• avril : 10h - 19h
• mai à septembre : 9h30 - 19h
• octobre : 10h - tombée de la nuit
• novembre à décembre : 10h30 - 12h30 / 14h30 - tombée de la nuit
 

Tarifs : 
• adulte 12€90 / étudiant 10€50 / adolescent 8€50 / enfant 6€50 / gratuit - de 5 ans

 
Pour en savoir plus, cliquez
Les jardins d’Eyrignac et Office de Tourisme de Sarlat.

Élodie Filleul est une blogueuse française passionnée par les châteaux et l’histoire. Une passion qu’elle partage sur internet, dans son blog « Ô mon château » où elle relate au quotidien ses découvertes patrimoniales.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être