En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Art de vivre en France  Le château de Bouges, une réplique du Petit Trianon
02/10/201810:06 Ô mon château
En pleine campagne Berrichonne se trouve l'étonnant château de Bouges, réplique du Petit Trianon de Versailles. Cette maison à l'italienne en pierres de taille illustre toute l'élégance du XVIIIe siècle ! Avec son magnifique parc de 80 hectares composés de jardins réguliers à la française, d'un parc à l'anglaise ou encore d'un jardin bouquetier, le domaine de Bouges constitue un ensemble plein de charme ! Il est une invitation à la détente...

La visite du château de Bouges nous promet un beau voyage dans le temps ! Vous allez découvrir que tout le charme des lieux réside dans cet aspect habité.

 
 
CONTEXTE HISTORIQUE

# UNE MAISON A L'ITALIENNE
Au milieu du XVIIIe siècle, Claude Leblanc de Marnaval devient propriétaire du domaine de Bouges. L'ancien château fort est alors rasé pour laisser la place à une maison à l'italienne. Une nouvelle construction au goût du jour qui reflète le rang de son propriétaire, un riche maître de forges récemment anobli par un bon mariage. Le fronton du château porte ses armes et celles de son épouse. Ruiné douze ans plus tard suite à un train de vie fastueux, son château est saisi puis vendu.
 
Au cours du XIXe siècle, le château de Bouges connaît plusieurs propriétaires tels que le prince de Talleyrand qui possède également le château de Valençay situé non loin ou encore Henri Dufour, qui mène d'importantes restaurations et aménage le parc à l'anglaise et un jardin à la française. Pour cela, il fait également appel au célèbre paysagiste Henri Duchêne.

# LA RENAISSANCE DU CHÂTEAU
Nous devons la transformation du château de Bouges à Henry et Renée Viguier. Lui, est directeur d'un grand magasin parisien et elle, issue d'une riche famille de drapiers. Ils redonnent vie au château : acquisition d'un mobilier exceptionnel, modernisation des lieux avec mise en place de l’électricité, du chauffage et de l'eau courante. Les extérieurs ne sont pas oubliés ! Le couple transforme le potager existant en jardins de fleurs et la grande serre reçoit désormais des plantes exotiques. Une restauration des compositions végétales du parc à l'anglaise et des jardins à la française est menée.

En 1967, restés sans descendants, les époux Viguier lèguent le domaine et sa collection à l'Etat. Le souhait d'Henry Viguier est que le domaine puisse être ouvert au public et que les revenus en assurent l'entretien et la restauration. Aujourd'hui, le domaine est géré par le Centre des Monuments Nationaux.









 
LE CHÂTEAU

Au fond de l'allée cavalière (longue de 1,5 km !), le château laisse deviner sa forme épurée à l'italienne. Ses façades sont rythmées par l'alignement de grandes fenêtres. Rigueur et simplicité concourent à son élégance ! Le décor sculpté se limite aux consoles des balcons et aux frontons.

L'intérieur du château est une vraie merveille ! Je ne m'attendais pas à découvrir de si belles et vastes salles. Le mobilier y est exceptionnel ! Ce qui m'a principalement plu est cet aspect encore habité, comme si les propriétaires étaient encore présents. Coup de cœur assuré pour le hall d'escalier éclairé par la lumière du jour. Au XIXe siècle, une verrière fut installée.

À noter la récurrence des motifs floraux dans la décoration intérieure. Renée Viguier appréciait grandement les fleurs.

À voir :
Le hall d'honneur qui ouvre vers le vestibule. Ce dernier distribue l'ensemble des pièces (18 sont ouvertes à la visite !).
La chambre d'honneur qui a conservé son parquet Versailles d'origine.
La salle de jeu et ses beaux sièges d'époque Louis XVI.
Le grand salon avec ses lambris verts aux moulures dorées.

 

















 
MA VISITE DU CHÂTEAU
 
Coup de cœur pour le château de Bouges ! À l'écart des circuits touristiques classiques, Bouges mérite vraiment un arrêt et je vous conseille vivement la visite de ce petit château de la Loire. L'intérieur du château est accessible en visite commentée uniquement (durée 1h) tandis que le parc et les communs se visitent librement. 

Conseil : Pourquoi ne pas coupler le château de Bouges avec une visite du 
château de Valençay situé à seulement quelques kilomètres demeure et ayant appartenu également au prince de Talleyrand ! 
 
Après la visite du château, n'oubliez de vous balader dans le parc qui mérite également le détour. Vous y découvrirez le jardin régulier à la française, le bassin, des broderies de buis, le parc à l'anglaise ainsi que le jardin bouquetier et sa grande serre exotique ! Un ensemble qui a permis au domaine de Bouges d'obtenir le label Jardin Remarquable en 2004.
 
Henry Viguier avait une grande passion pour les chevaux. L'animal est au centre de tous les loisirs du châtelain (chasses, promenades, voyages) et a ainsi une place importante à Bouges. Les écuries, selleries et la salle de voitures hippomobiles sont une bonne représentation de cette passion !

 
INFORMATIONS PRATIQUES

Château de Bouges
15 rue du château 36110 Bouges-le-Château
Renseignement : 02 54 35 88 26

Pour en savoir plus, cliquez le site officiel du château de Bouges
Élodie Filleul est une blogueuse française passionnée par les châteaux et l’histoire. Une passion qu’elle partage sur internet, dans son blog « Ô mon château » où elle relate au quotidien ses découvertes patrimoniales.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être