En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux, pour vous proposer des publicités ciblées à vos centres d’intérêts et pour nous permettre de mesurer l’audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies. X
Art de vivre en France  Le château de l’Islette
05/04/201812:00 Ô mon château
Cet article a été écrit par Élodie Filleul, créatrice du blog Ô mon Château ! 

La visite du château de l'Islette en Touraine nous transporte dans une ambiance intimiste et assurément romantique. Saviez-vous qu'au début des années 1890, il abrita les amours de Camille Claudel et Rodin ? Le château de l'Islette est un lieu singulier dont l'architecture n'est pas sans rappeler celle de son prestigieux voisin : le château d'Azay-le-Rideau. Admirez son élégante façade et ses tours ! Impossible de ne pas tomber sous le charme des lieux…

 
LIEU DES AMOURS DE CLAUDEL & RODIN

C'est en juillet 1889 que Rodin découvre la Loire et ses châteaux. À cette époque, les propriétaires du château de l'Islette recevaient des hôtes payants. C'est ainsi que Camille Claudel et Rodin vinrent ici tous les deux au cours des étés 1890, 1891 et 1892. C'est à l'Islette que Camille réalisa "La petite Châtelaine", l'une de ses œuvres emblématiques.

LA VISITE DU CHÂTEAU

Si vous avez, par le passé, visité le château d'Azay-le-Rideau (situé à deux pas), le château de l'Islette va certainement vous interpeller. Sa façade régulière est rythmée par des fenêtres de proportions identiques. La façade sud a en effet des similitudes architecturales avec le château d'Azay-le-Rideau. La tradition veut que les mêmes ouvriers aient travaillé sur les deux monuments. Autrefois, la ressemblance était encore plus frappante puisque le château était entouré de douves. De plus, les toitures des tours étaient pointues et les lucarnes surmontées d'un gâble de pierres sculptées. C'est vers les années 1830 - 1840 que Jean-Baptiste Dupuy, propriétaire, combla les douves, tronqua les tours et rogna les lucarnes. Ces transformations donnèrent à l'Islette sa physionomie actuelle.





 
À voir :
 
La chapelle avec ses peintures de la fin du XVIe siècle
La salle de garde
La Grande salle, pièce maîtresse du château ! De 14 mètres de long, elle offre une remarquable décoration picturale de la fin du XVIe siècle - début XVIIe siècle. Elle apparaît encore plus prestigieuse à nos yeux quand on imagine qu'elle a pu servir d'atelier à Camille Claudel et Rodin lors de leurs séjours (!).
L'enfilade de chambres et le salon avec "La petite Châtelaine", l'une des sculptures les plus célèbres de Camille Claudel !










J'ai vraiment beaucoup apprécié ma visite du château de l'Islette et je vous recommande vivement de le découvrir à votre tour ! La visite de l'intérieur peut se faire librement à l'aide d'un dépliant de visite très complet ou dans le cadre d'une visite commentée.

Le château de l'Islette est un château privé et habité. Les propriétaires ouvrent leurs portes aux visiteurs durant la saison estivale.

Ne manquez pas la visite des extérieurs. Le château est situé dans un magnifique parc ! Il est d'ailleurs possible de profiter des transats disposés le long de la rivière : idéal pour un moment "détente". Pour une pause lecture, le château prête même à ses visiteurs des ouvrages consacrés à Rodin, Claudel et les châteaux de la Loire. Renseignez-vous à la boutique. Vous pouvez même pique-niquer dans le parc ! Le château met également à disposition des enfants des déguisements.


Château de l'Islette
9, route de Langeais 37190 Azay-le-Rideau
Renseignement : 02 47 45 40 10
Jours d’ouverture & horaires : Le château est ouvert du 1er mai au 30 septembre, de 10h à 19h.
 

Pour en savoir plus, cliquez le site officiel du château de l'Islette !
 

Élodie Filleul est une blogueuse française passionnée par les châteaux et l’histoire. Une passion qu’elle partage sur internet, dans son blog « Ô mon château » où elle relate au quotidien ses découvertes patrimoniales.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être