En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Art de vivre en France  Saint-Malo et Dinard, d'élégantes villes Bretonnes
29/03/201600:00 TV5MONDE
03_04_dinard-(2).png

Saint-Malo, une petite ville de la côte d’Émeraude, brille sous le ciel capricieux de la Bretagne Nord. De là, on peut admirer l’élégante ville aristocratique de Dinard, autre « perle » de la côte.

Dinard, so british! 

L’élégance de Dinard offre un contraste saisissant avec la rudesse des remparts de Saint-Malo. Les villas de Dinard qui se situent sur la pointe de la Malouine, les châteaux de bord de mer et les anciens hôtels le long des plages nous rappellent que la « Nice du Nord » était une station balnéaire bourgeoise et très prisée dès la fin du XIXe siècle. L’aristocratie anglaise contribua largement à en faire un haut lieu de villégiature en y érigeant des villas rivalisant de beauté. 

 
pic_2.png

La petite histoire
 

De la plage à la ville, l’émergence du site au 19e siècle
À la fin de la Seconde République, Dinard est un modeste village de pêcheurs. Ses attraits climatiques, ses paysages côtiers exceptionnels et ses belles plages favorisent une émergence rapide du tourisme. La plage connaît au milieu du 19e siècle, une mutation profonde de ses activités avec l’arrivée des premiers baigneurs. Considérée comme un milieu exclusivement laborieux, elle se transforme en un espace de divertissement et de loisirs.

Les premiers bains de mer
La mode des bains de mer, introduite en France à la fin du 18e siècle suscite un engouement bien naturel pour la Bretagne où les premiers établissements de bains apparaissent vers 1830 avec des usages thérapeutiques et récréatifs. L’établissement de bain construit sur la plage est à ce titre souvent associé à un casino. Ainsi à Dinard, la plage de l’Écluse est présentée comme la plage aristocratique par excellence, avec ses casinos, de luxueuses constructions et des mondanités incessantes.

Les Anglais, premiers découvreurs de la station
Au milieu du 19e siècle, le succès et la renommée de Dinard repose sur la communauté anglaise qui séjournait jusqu’alors à Dinan ou à Avranche. Cette colonie anglo-saxonne imprègne le mode de vie et le paysage de la station et se retrouve dans des clubs très fermés et dans son église anglicane. 
L' « English touch » est très présente dans l’architecture. On retrouve de nombreux éléments qui deviendront les poncifs de l’architecture balnéaire comme le bow-window, la véranda, la fenêtre à guillotine, les halls d’honneur ou les charpentes apparentes lambrissées. L’architecture anglaise développe, en effet, de nombreux éléments architecturaux qui permettent de faire entrer la lumière dans les maisons et de contempler du paysage littoral. La fameuse expression, « more glass than wall », illustre parfaitement cette pratique architecturale.

 
pic_1.png

pic_4.png

Le premier âge d’or de la station, le faste de la Belle Époque
Dinard fait une entrée remarquée dans la littérature touristique. On vante ses charmes sur les affiches, dans la presse, dans les guides touristiques, dans les salons mondains : « La Reine des plages », « La Monaco des étrangers », « La perle de la Côte d’Émeraude », « La Nice du Nord »
Les superlatifs fleurissent pour assurer la promotion de la toute nouvelle station balnéaire à la mode. Les casinos, établissements de bains et les hôtels deviennent les édifices emblématiques de la station qui se pare peu à peu d’extravagantes villas et de châteaux de bord de mer construits par l’aristocratie et les capitaines d’industrie.


Les Années Folles

Après les souffrances de la Grande Guerre, la haute société reprend ses habitudes et la villa connaît un second âge d’or sous le signe de la modernité. La station balnéaire, en pleine effervescence, affiche son dynamisme en investissant dans des équipements derniers cris, comme le casino Balnéum ou le Gallic Hôtel.
L’aménagement de promenades, de digues, de piscines et de nouveaux quartiers participe à cet élan de modernité. La crise de 1929 marque un coup d’arrêt aux années d’euphorie.

De son apogée, Dinard conserve aujourd'hui un patrimoine balnéraire exceptionnel constitué par ces superbres demeures qui jalonnent le littoral. De style éclectique, ces villas majestueuses et fantaisistes multiplient les références architecturales.



(c) Tourisme Bretagne

Toutes ces informations ont été trouvées sur le site Office de Tourisme de Dinard


Pour aller plus loi, rendez-vous sur le site touristique de la ville : 
  • le site de l'office de tourisme de la ville : ici
  • les sites à visiter à Dinard : ici

TV5MONDE est le réseau mondial de chaînes culturelles en français, offrant une grande variété de films sous-titrés, de séries, de journaux d'information, d'événements sportifs en direct, de documentaires de qualité, de magazines de voyages, de programmes jeunesse ainsi qu'une programmation art de vivre passionnante. Avec 10 chaînes atteignant plus de 265 millions de foyers dans le monde et une programmation localisée sous-titrée en 12 langues, TV5MONDE s'adresse aussi bien aux élites culturelles et d'affaires qu'à la vaste communauté francophone mondiale.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être